Combien d’immeubles (ou appartements) pour devenir rentier ?

Placer dans l’immobilier locatif est un projet financier très attractif pour les personnes désirant faire partie des rentiers remplis de bonheur et valorisé.

L’immobilier est une source de revenu pouvant être suffisamment abondante pour en vivre.

L’idée est donc de connaître la somme permettant de d’être rentier, mais devenir un expert dans l’immobilier n’est pas chose aisé. ?

Le profit du placement immobilier varie selon le nombre de logements mis en location ainsi que du loyer en question.

Dans l’objectif de pouvoir vivre de ses rentes à l’aide de location immobilière, le rentier doit obtenir un revenu net annuel d’environ 23 000 €.

Les revenus varient selon si la location est meublée, de courte durée ou autres.

Pour obtenir 2000 € net par mois à l’aide de l’immobilier et devenir rentier, il faut gagner approximativement 6 000 € de loyers avec la location meublée. En location prévue à l’année, il est nécessaire d’avoir 12 appartements loués à 500€/mois. A l’inverse, en location de courte durée, il faut 6 appartements loués 1 000 €/mois.

Quelle est la méthode pour arriver à cet objectif ? A la suite de la consultation de ce document, vous connaîtrez les éléments essentiels afin de profiter pleinement de votre investissement immobilier.

Combien rapporte un appartement ?

Le but d’être rentier est convoité par de nombreuses personnes de nos jours. Réussir à gagner sa vie sans ressentir aucune pression chaque jour est certes un projet judicieux.

En dehors de la liberté et de l’autonomie financière, placer de l’argent dans une rente donne la possibilité d’augmenter sans difficulté sa rémunération en élevant la rente ou en se servant des profits afin d’éviter d’être dans le rouge lors des périodes difficiles.

Être rentier est un statut qui se travaille sans arrêt et qui peut débuter à tout moment. En revanche, les revenus seront rentables sur le long terme.

Dans le but d’être rentier, il ne faut pas seulement récupérer les profits. Il faut voir en plus grand.

L’origine est de connaître la façon dont il faut investir ainsi qu’une gestion irréprochable des ses ressources.

Mettre en location des logements fait partie des moyens accessibles pour débuter à recevoir des rentes, mais encore faut-il bien choisir les appartements adéquates pour y arriver facilement.

Pour investir correctement dans l’immobilier, il est important de faire attention à plusieurs éléments permettant d’élever votre rémunération donc le profit :

  • La localisation qui joue sur le taux de fréquentation, ainsi que le prix du loyer ;
  • Le prix d’acquisition du logement. Il joue un rôle, avec le loyer imposé, sur le rendement locatif ;
  • Le nombre de mètres carrés ;
  • Le type de location pouvant être de courte ou de longue durée.

Calcul du revenu à partir du rendement locatif

Le rendement locatif représente la donnée principale afin de savoir combien votre bien peut vous faire gagner.

Globalement, la rentabilité d’un investissement locatif se situe entre 2 à 10 %.

Par exemple, en achetant un bien à 250 000 euros, vous pourrez gagner entre 5 000 à 25 000 euros par an.

Cette donnée, le rendement locatif, vous donne la possibilité d’estimer de comparer un immeuble à un autre.

Pour obtenir un aperçu précis de la rémunération envisageable, il est impératif de prendre en considération les charges externes.

Nous retrouvons entre autres la taxe foncière, les charges non récupérables, ainsi que les frais de gestion.

Voici une présentation d’un investissement classique comprenant quelques données chiffrées :

Avec une rentabilité de 10 %, les revenus vont être de 2083 euros par mois.

Concernant les charges, on trouvera :

  • Taxe foncière : 2 250 euros par an représentant 188 euros par mois. Avec un logement meublé, il sera nécessaire de prendre en compte la taxe d’habitation.
  • Assurance PNO : 40 euros par mois.

Nous allons privilégier une gestion directe de la location ainsi qu’une absence de vacance locative afin de faciliter les calculs.

Les dépenses allouées aux réparations sont également supprimées.

La rémunération de la location représente finalement 2 083 – 188 – 40 = 1855 euros en autofinancement.

Calcul du revenu en cas de crédit immobilier

La rente dans l’immobilier locatif peut être réglée par un crédit bancaire.

Vous obtenez donc la possibilité de réaliser un apport personnel fin de diminuer le montant à emprunter.

S’il s’agit d’un prêt sans apport, les chiffres apparaissent ainsi : en optant pour un crédit sur 25 ans et un financement de 110 %, le montant à rembourser par mois s’établit à 1220 euros.

Il sera donc nécessaire de soustraire cette somme de la rémunération trouvée ci-dessous.

De cette façon, le revenu net représentera 1855 – 1220 = 635 euros par mois.

Il est essentiel d’indiquer la date d’échéance du crédit qui jouera considérablement sur le salaire à gagner.

Plus elle est courte dans le temps alors plus le solde de trésorerie sera abaissé.

immobilier-maison-design-1-image

Quelle somme pour vivre comme un rentier ?

Afin de réussir à devenir rentier avec l’immobilier normal ou l’immobilier de luxe, il est indispensable d’avoir un objectif de revenu.

En effet, cela vous dessinera une vue d’ensemble vous permettant de stabiliser vos projets d’investissement.

La somme doit être choisie selon vos dépenses mensuelles, cela vous permettra de définir le montant le plus bas vous permettant de répondre à vos dépenses.

Au moment où vous avez déterminé le montant mensuel à gagner, vous pouvez savoir le nombre de logements à obtenir afin de vous en sortir.

Dans le cas où, pour devenir rentier, vous devez gagner 23 000 euros par an, il vous sera nécessaire de gagner 2000 euros par mois en trésorerie.

Pour ce faire, il faut prendre en considération le type de location ainsi que la durée d’occupation approximative de l’appartement.

Il est important d’avoir en tête que le montant n’est pas complètement obtenu car il reste de nombreuses charges à déduire de la somme dans le cas de crédit bancaire par exemple.

De cette façon, on estimera l’ensemble de loyer tournant autour des 6000 euros afin d’arriver au but des 2000 euros mensuels.

En ce qui concerne un appartement permettant de gagner approximativement 500 euros par mois, il est impératif d’effectuer un placement sur minimum 12 appartements.

Dans le cas de location saisonnière, on aura la possibilité de proposer un logement d’environnement 1000 euros par mois.

Dans cette situation, il faut posséder 6 foyers son actif.

Les stratégies pour devenir rentier rapidement

Pour débuter un investissement dans une location saisonnière ou bien à long terme, il est nécessaire d’avoir un logement apportant du profit.

Même avec une petite superficie, l’appartement pourra atteindre l’objectif donc apporter un revenu sur du long terme.

Afin d’y arriver, réaliser un prêt immobilier est fortement conseillé.

Les taux sont profitables.

Vous avez également la possibilité d’obtenir l’effet de levier de crédit.

Cet effet apporte des ressources sans dépenser.

Dans tous les cas, l’investissement se réalisera selon votre profil financier.

En termes de rentabilité, les appartements de petites surfaces le sont davantage.

En effet, la demande est plus haute.

Notamment dans les mégalopoles où de nombreux étudiants se rassemblent tous les ans.

Cependant, il est important de couvrir l’intégralité de vos frais d’investissement avec les revenus obtenus grâce à vos logements. Pour vous faire une idée plus précise, vous pouvez découvrir nos 5 stratégies pour investir dans l’immobilier.

Une fois que l’état de vos finances sera stable, vous aurez l’occasion de développer vos placements en faisant de nouveau face au marché immobilier.

Cela vous permettra de financer tous vos investissements vous-même sans passer par une aide extérieure.

Vos revenus ne pourront qu’augmenter ce qui permettra de vous assurer une protection durable.

De cette façon, vous réussirez à devenir rentier comme vous le souhaitez.

Quels sont les risques avec l’investissement locatif ? (et qui vous empêchent de devenir rentier)

L’immobilier est un placement pouvant apporter beaucoup de profits, toutefois, il existe des dangers.

L’intégralité des investissements ont leurs avantages ainsi que leurs risques.

Toutefois, vous pouvez diminuer les dangers et tout de même atteindre votre objectif d’être rentier.

Les loyers impayés

Malgré la mise en place d’une méthode de placement parfaite, les loyers peuvent toujours être impayés.

Cela débute avec un retard de paiement puis se développe en une succession d’impayés.

De ce fait, vous devrez régler directement vos charges.

Pour éviter ce type de problème, il faut prendre en compte le salaire du locataire potentiel avant la signature du contrat.

Vous pouvez également prendre une assurance ou choisir un garant solvable.

Sinon, vous avez la possibilité de cesser la location dès que des difficultés apparaissent.

Il se peut que votre appartement soit laissé dans un état dégradé suite au départ des locataires.

Cela va entraîner des coûts en plus dans vos charges, même si en temps normal c’est au locataire de payer les frais.

Pour remédier à cette difficulté, une des solutions peut être l’assurance et le garant.

Les vacances locatives

Dans le but de devenir rentier au plus vite, l’idéal est que votre appartement soit toujours occupé.

En espaçant les périodes de location, vous perdrez de l’argent et donc reporterez l’atteinte de vos objectifs. Ainsi, les profits seront fortement diminués.

Dans le but de réduire les phases de non-occupation, il faut savoir au plus vite le départ d’un locataire afin d’en trouver un nouveau, avant la fin du préavis.

De plus, il est possible de réduire les vacances locatives en renforçant l’entretien de vos appartements.

Il est très important de proposer la location du logement à un prix attractif afin d’avoir plus de chance d’avoir des clients.

Il n’existe pas de montant précis afin de définir le fait que vous êtes rentier.

L’objectif est d’obtenir un revenu mensuel couvrant l’ensemble de vos dépenses et de vos besoins quotidiens.

Ainsi, vous aurez plus de visibilité sur le nombre d’appartements à détenir.

Add Comment

+ 32 = 33